Maud Mesnier tisse dans ses séries photos, des histoires qui s'apparentent à une forme cinématographique extraite du réel.

A partir d'une route, d'un objet, d'une situation ou d'un oiseau mort trouvé sur place, elle forme des parcours dans les images avec la volonté de vouloir donner au lecteur le sentiment d'une traversée dans sa lecture, de l'inclure dans la transmission d'un sentiment intérieur.

Par une approche, ici proche du road-movie, elle combine des histoires teintées de poésies et de mélancolies, à la frontière entre contes et réalités.
Alors que force est de constater que la traversée, l'immersion dans une situation, une matière ou un lieu sont les éléments théâtraux employés par Maud Mesnier que ce soit dans ses photos ou ses installations vidéos.